• Home
  • Puis-Je Poursuivre Une Carrière En Santé Publique Si Je Ne Sais Pas Ce Que Je Veux Faire?

Puis-Je Poursuivre Une Carrière En Santé Publique Si Je Ne Sais Pas Ce Que Je Veux Faire?

Sciences Sociales et Comportementales

 Puis-Je Poursuivre Une Carrière En Santé Publique Si Je Ne Sais Pas Ce Que Je Veux Faire?

Lorsqu’il s’agit de choisir une carrière en santé publique, les sciences sociales et comportementales sont un bon point de départ. Les travailleurs de ces domaines gagnent un salaire moyen d’environ 80 000 $ par année avec une maîtrise dans une discipline de santé publique. Alors que les sciences sociales traitent traditionnellement de questions communautaires et sociologiques, les scientifiques sociaux et comportementaux d’aujourd’hui se concentrent sur la santé communautaire et la qualité de vie. Une grande partie des travailleurs sociaux et des professionnels des services sociaux concentrent leur attention sur l’amélioration de la qualité de la santé publique dans une communauté particulière.

La recherche et les activités dans ce domaine comprennent l’éducation à la santé physique pour les communautés mal desservies ainsi que le traitement clinique de maladies telles que l’hypertension, le diabète et l’obésité. De nombreux étudiants universitaires se demandent :  » La santé publique est-elle une bonne carrière? »La réponse simple à cette question est qu’il s’agit d’un excellent choix de carrière pour les étudiants intelligents et travailleurs qui se soucient vraiment de la santé publique.

Politiques publiques et administration

Les professionnels de la politique publique et de l’administration sont responsables de la gestion et de la coordination des programmes de santé publique au niveau de l’État et au niveau local. Ces chercheurs professionnels et administrateurs de soins de santé travaillent avec des agences gouvernementales, des hôpitaux et des cliniques pour s’assurer que tous les membres d’une communauté locale ont accès à des soins de santé adéquats. Ces emplois bien rémunérés nécessitent au moins une maîtrise en santé publique. Les postes de niveau supérieur ont tendance à être attribués à des demandeurs d’emploi ayant une certification ou une expérience supplémentaires.

Les emplois dans ce domaine vont de la recherche en santé publique à l’analyse des politiques de santé et à la gestion des services de santé. Ces carrières s’accompagnent d’un haut niveau de responsabilité professionnelle et de salaires élevés. Les gestionnaires des services de santé gagnent généralement environ 98 000 $ par an, tandis que les chercheurs et les analystes en soins de santé gagnent environ 80 000 $ par an. Les gestionnaires de cette profession sont responsables de l’embauche de nouveaux travailleurs et de la mise en œuvre de nouvelles politiques dans une clinique de soins de santé, un hôpital ou une agence.

Santé Mentale

 Puis-Je Poursuivre Une Carrière En Santé Publique Si Je Ne Sais Pas Ce Que Je Veux Faire?

Les soins de santé mentale deviennent rapidement l’un des domaines les plus importants de la santé publique. Alors que les communautés du pays continuent de faire face à la dépendance, à la dépression et au suicide, des travailleurs de la santé mentale sont nécessaires pour aider à atténuer le danger. Les carrières en santé mentale ne nécessitent pas autant de formation que les carrières en administration ou en gestion. Les étudiants peuvent s’attendre à commencer leur carrière en santé mentale peu de temps après avoir obtenu un baccalauréat.

Le salaire moyen pour cette profession est d’environ 46 000 $ par année. Avec l’enseignement supérieur, le potentiel de gain augmente à environ 80 000 $ par an. Les professionnels de la santé mentale occupant les postes les mieux rémunérés peuvent gagner 100 000 home par année ou plus. Les travailleurs de ce domaine sont responsables du counseling psychologique, du counseling conjugal, du traitement de la dépression et de l’aide aux membres de la communauté à faire face à des expériences stressantes, y compris un traumatisme aigu et un trouble de stress post-traumatique.

Santé médicale

Les travailleurs de la santé médicale ont un large éventail d’emplois à leur disposition. Des soins infirmiers à la pratique de la médecine, les carrières dans les soins de santé médicaux sont enrichissantes pour ceux qui recherchent une carrière médicale traditionnelle avec un salaire élevé et beaucoup de potentiel de croissance. À mesure que la population s’agrandit et que les options de soins de santé deviennent plus largement disponibles, de nouveaux praticiens de la santé seront nécessaires pour servir les communautés à travers le pays. Les communautés qui ont le plus besoin de travailleurs de la santé sont les communautés mal desservies des zones rurales et urbaines.

La santé publique est-elle une bonne carrière pour les médecins et les infirmières? Il s’avère que la santé publique est un excellent choix pour les professionnels de la santé qui se spécialisent en tant qu’étudiants diplômés. Pour un demandeur d’emploi titulaire d’une maîtrise en sciences infirmières axée sur la santé publique, les opportunités d’emploi sont très bonnes. Les médecins spécialisés en santé publique jouent un rôle important pour servir les communautés et aider à maintenir la santé optimale du public. Bien qu’il soit possible de commencer une carrière en soins infirmiers avec un diplôme d’associé ou un baccalauréat, les carrières en soins infirmiers en santé publique nécessitent généralement un diplôme d’études supérieures ou un certificat.

Santé Mondiale

 Puis-Je Poursuivre Une Carrière En Santé Publique Si Je Ne Sais Pas Ce Que Je Veux Faire?

À mesure que les communautés mondiales deviennent de plus en plus interconnectées, le domaine de la santé mondiale continue de gagner en importance. La recherche en santé mondiale traite des politiques et de la planification nécessaires pour traiter les priorités en matière de soins de santé telles que le VIH, Ebola, le paludisme et le coronavirus. Certains professionnels de la santé mondiale pourront trouver du travail avec seulement un baccalauréat, tandis que la plupart des professionnels auront besoin d’une maîtrise ou d’un diplôme supérieur.

Les emplois en santé mondiale se trouvent dans des organisations non gouvernementales internationales et des groupes à but non lucratif tels que Médecins Sans frontières et la Croix-Rouge. Les postes au sein de ces organisations ont tendance à être concurrentiels. Les exigences du poste comprennent la maîtrise des langues étrangères, une expérience de travail en médecine professionnelle, des études supérieures et éventuellement une expérience de travail bénévole dans des pays étrangers.

Bien que ces emplois puissent être exigeants et s’accompagner de nombreuses responsabilités, ce ne sont pas nécessairement les emplois les mieux rémunérés de la profession médicale. Les médecins et les infirmières entrent dans une carrière en santé mondiale par altruisme pour leurs semblables. Ces emplois sont destinés aux travailleurs humanitaires et impliquent souvent des sacrifices personnels.

Recherche en épidémiologie

L’épidémiologie est un domaine important qui offre un excellent potentiel d’emploi et de gain pour les travailleurs ayant une formation avancée. Les épidémiologistes sont comme les briseurs de code des pandémies mondiales telles que le virus zika et le coronavirus. Ils travaillent avec des médecins et des administrateurs de soins de santé dans diverses communautés pour mettre en œuvre des stratégies de traitement des maladies transmissibles. Les épidémiologistes sont chargés d’aider à arrêter la propagation des virus et des contagions dans les communautés locales et, à terme, d’éradiquer les maladies en trouvant et en isolant l’origine.

La recherche dans ce domaine couvre des données démographiques et sociologiques contenant des informations précieuses sur la propagation des maladies. Les épidémiologistes peuvent travailler dans des universités, des hôpitaux, des cliniques et des organisations à but non lucratif. Ils peuvent effectuer des recherches en laboratoire ou travailler directement avec les communautés aux prises avec des épidémies. Le salaire moyen des travailleurs de cette profession est d’environ 71 400 $ par année. Les dix pour cent des épidémiologistes qui gagnent le plus peuvent rapporter à la maison 100 000 $ ou plus par an. Le potentiel salarial dans ce domaine dépend de l’éducation, de l’expérience et du type d’emploi.

Santé environnementale

La réponse à la question  » La santé publique est-elle un bon choix de carrière? » est généralement « oui », mais certaines personnes peuvent être mieux adaptées aux professions de la santé publique que d’autres. Par exemple, les experts en santé environnementale sont des chercheurs et des défenseurs des politiques qui travaillent dans des milieux naturels pour mesurer la santé des écosystèmes et leur capacité à fournir de la nourriture et de l’eau aux populations humaines. Les chercheurs en santé environnementale suivent des facteurs tels que la pollution et la température moyenne pour s’assurer que les processus naturels continuent de se produire dans le milieu environnant. Les sujets d’intérêt pour la santé environnementale comprennent la pollution, les précipitations, l’activité de la faune et la durabilité.

L’obtention d’un emploi dans ce domaine nécessite au moins une maîtrise, bien que les postes mieux rémunérés et plus responsables puissent nécessiter une formation avancée ou un doctorat. Le salaire moyen des chercheurs en santé environnementale est d’environ 63 000 per par année, tandis que l’extrémité supérieure de l’échelle salariale s’étend à environ 95 000 $ par année. Après quelques années de travail à temps plein dans ce domaine, les travailleurs peuvent commencer à progresser dans leur carrière et occuper des postes de direction au sein de leur organisation.

Gestion des soins de santé d’urgence

Les soins de santé d’urgence sont une priorité absolue des gouvernements du monde entier. L’une des fonctions des professions de santé publique est de fournir une assistance d’urgence à de grandes populations en période de catastrophes telles que les ouragans et les incendies de forêt. Les professionnels de ce domaine doivent pouvoir se rendre dans des endroits où les communautés sont touchées par des événements perturbateurs et aider à organiser des services de santé pour le grand public.

Les agents de santé publics d’urgence aident les médecins et les infirmières à administrer les premiers soins aux personnes qui peuvent souffrir de blessures, de déshydratation ou de fatigue. Lors d’un ouragan ou d’une autre catastrophe, de nombreuses personnes peuvent ne pas avoir accès à des médicaments ou à des produits de santé personnels tels que l’insuline. Les administrateurs des soins de santé d’urgence aident à mettre ces produits à la disposition de ceux qui en ont besoin. Ils doivent s’assurer que tout le monde a accès aux ressources médicales dont il a besoin pour vivre une expérience sûre et confortable en cas d’urgence.

L’échelle de rémunération des travailleurs de la santé d’urgence est d’environ 65 000 $ à 95 000 per par année, les salaires plus élevés allant à ceux qui ont plus d’éducation et d’expérience. Une maîtrise est généralement requise pour cette profession, bien que certains postes de niveau d’entrée soient souvent disponibles pour les candidats n’ayant qu’un baccalauréat.

Éducation à la santé publique

L’éducation à la santé publique est un élément nécessaire de l’industrie croissante des soins de santé publics. À mesure que la demande d’agents de santé publique augmente, de nouveaux éducateurs seront nécessaires pour former et préparer ces professionnels à leur emploi. Les éducateurs professionnels couvrent l’éventail des professions de la santé publique, des infirmières éducatrices aux défenseurs des politiques publiques. Une maîtrise peut faciliter la recherche d’un emploi bien rémunéré, mais de nombreux emplois sont disponibles pour ceux qui n’ont qu’un baccalauréat.

Dans tout travail d’éducation en santé publique, le point le plus important est de rester à jour sur les informations actuelles en matière de santé publique et de pouvoir communiquer ces informations de manière simple et simple. Les compétences en communication sont très importantes dans cette profession. Les éducateurs doivent savoir expliquer des sujets complexes dans un langage simple et adapter leur présentation à un public particulier. Lorsque vous parlez à des médecins et à des experts en maladies, par exemple, le langage doit être plus précis et technique que lorsque vous parlez au grand public.

L’éducation en santé publique est une belle carrière pour ceux qui ont une passion pour la communication et l’interaction avec le public. L’échelle salariale moyenne pour cette profession est d’environ 53 000 $ à 85 000 per par année.

Sensibilisation Aux Soins De Santé Communautaires

 Puis-Je Poursuivre Une Carrière En Santé Publique Si Je Ne Sais Pas Ce Que Je Veux Faire?

L’un des nouveaux métiers de la santé publique à émerger au 21e siècle est le travail de santé communautaire. Cette profession est similaire au travail social, mais en mettant l’accent sur l’éducation aux soins de santé publics et le traitement communautaire. Les agents de santé communautaires effectuent un travail important en informant les membres du public sur les concepts de santé et en recueillant des données par le biais d’enquêtes écrites et d’entretiens en personne. Ces professionnels sont chargés de dispenser une formation d’urgence, des conseils et de la prévention des maladies aux communautés de tout le pays.

Les emplois en soins de santé communautaires sont généralement des postes d’entrée de gamme qui ne nécessitent qu’un diplôme d’études secondaires ou un diplôme d’associé pour commencer. Le salaire moyen de ces travailleurs est d’environ 33 000 $ à 66 000 per par année, selon le lieu et le niveau d’éducation et d’expérience du travailleur.

Communications sur les soins de santé

La communication sur les soins de santé est un autre choix de carrière important pour les professionnels de la santé publique. Ce vaste domaine comprend des emplois tels que les journalistes de la santé et les rédacteurs médicaux. Ces professions sont vitales pour la qualité de la santé publique car elles jouent un rôle majeur dans la diffusion de l’information auprès des membres des communautés locales.

Au fur et à mesure que la question de la santé publique gagne en complexité et en importance, le rôle des journalistes et des écrivains de la santé continuera d’évoluer. Des rédacteurs professionnels sont nécessaires pour élaborer des messages sur des sujets de santé courants pour la consommation publique. Ces sujets incluent une alimentation saine, l’exercice, la prévention des maladies et le traitement des affections courantes telles que le diabète.

Bien que certains emplois de rédaction en soins de santé nécessitent une formation avancée, la plupart des emplois sont disponibles pour les candidats ayant seulement un baccalauréat. La certification professionnelle est également disponible pour les demandeurs d’emploi à la recherche d’un avantage d’embauche. Le salaire moyen pour cette profession est d’environ 45 000 $ par année. Avec leur expérience et leur éducation, les journalistes et les écrivains du secteur de la santé gagnent généralement environ 65 000 $ par an.

Biostatistique et informatique des soins de santé

Les soins de santé au 21e siècle s’appuient sur les mégadonnées pour faire des prédictions sur les tendances de la santé publique et les problèmes de santé communautaire. Les biostatisticiens et les techniciens en informatique médicale étudient d’énormes collections d’informations sur les soins de santé à l’aide d’algorithmes de science des données et d’apprentissage automatique pour isoler les informations importantes du reste. La biostatistique est un domaine en pleine expansion de la santé publique qui analyse les données des tests médicaux et des enquêtes pour aider à créer un processus permettant de traiter efficacement un grand nombre de patients en soins de santé. C’est l’une des nouvelles professions les mieux rémunérées du secteur public de la santé. Les biostatisticiens doivent avoir au moins un master en statistique axé sur la santé publique ou un diplôme équivalent. Le salaire moyen de ces travailleurs est d’environ 85 000 $ par année, et il peut atteindre jusqu’à 112 000 $ par année dans certains endroits.

Leave A Comment